Saison  2019

PROCHAIN CONCERT  :    QUIMPER

dimanche 31 mars à 16 heures 30

à l’église Sainte Claire de PENHARS

 

LE PROGRAMME  « MATER ET FILIUS » : un panorama européen 

Ce programme rassemble des pièces pour chœur  de la  pleine période romantique  (entre 1850 et 1870), dues à des compositeurs européens : le belge César Franck , l’italien Gioacchino Rossini et le hongrois Franz Liszt , tous trois ayant fait carrière en France , ainsi que le polonais Stanislaw Moniuszko, l’allemand Johannes Brahms et le norvégien Edvard Grieg.

 

LES SEPT PAROLES DU CHRIST

Si le sujet a inspiré bon nombre de compositeurs (notamment  Schütz, Pergolèse, Haydn, Gounod) l’évocation  qu’en propose César Franck développe, dans sa transposition musicale des textes latins, une riche palette de paramètres de composition : distributions diverses, variété de la forme et harmonie différenciée, lamentations, sobres passages dans le style choral, séquences plus dramatiques, configurations mélodiques pleines de douceur offrent à l’auditeur une composition marquée d’une forte volonté d’expression personnelle.

Originalement écrite avec orchestre symphonique, l’œuvre sera présentée ici accompagnée par  un orgue, une harpe et un violoncelle : cette réduction s’inspire de celle proposée en 2009 par le musicologue  Joris Lejeune et du travail d’Armin Landgraf.

Dans ce qui constitue la pièce maîtresse et  seconde partie du programme de concert, le CPAB sera accompagné par trois instrumentistes professionnels et trois chanteurs solistes (soprano, ténor, baryton) également professionnels.

 

Voir les dates de tous nos prochains concerts à notre page Chœur

 

 

 

 

Dirigé par Clara Benz, le Chœur Penn Ar Bed, chœur mixte constitué d’une soixantaine de choristes, est implanté à Quimper. Son répertoire se veut original, loin des sentiers battus.
Les programmes sont montés sur un peu plus d’une année et donnent lieu ensuite à une succession de concerts dans le Finistère avant de commencer un nouveau programme.

                                                                                                      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont clos.